Junk Garage

Dépotoir d'une otaku à temps partiel

19 mars 10

Tu seras un homme, mon fils

Petite parenthèse pour commencer : j'ai découvert en regardant mes stats hier soir que ce blog avait été ajouté sur Aggregator Sama. Que dire si ce n'est que ça m'a fait vraiment plaisir ! Je remercie donc la personne responsable de cet ajout qu'elle se dénonce et je souhaite la bienvenue à mes nouveaux lecteurs potentiels :)

~~~~~~

Pour en revenir au sujet d'origine, j'ai récemment fini de regarder Mobile Suit Zeta Gundam et j'ai été assez surprise par la violence omniprésente dans cet anime. Non, je ne parle pas du côté guerrier du truc avec les morts, la guerre... auquel on s'attend forcément dans ce genre d'histoire, mais bien de la violence ordinaire et de la façon dont les personnages se mettent sur la tronche pour un oui ou pour un non.

A chaque épisode, j'attendais fébrilement ma baffe du jour, à tel point que ça en devenait presque comique.
C'est déjà quelque chose qui m'avais frappée quand j'avais regardé les films de Mobile Suit Gundam, mais là c'était encore un niveau au-dessus. Avec le recul, j'ai réalisé qu'on voyait en fait assez peu ce genre de choses dans la plupart des productions, même si certains en auraient bien mérité, des baffes. De cette impression est née l'idée d'écrire cette... chose... Plutôt qu'un truc plus sérieux sur la question (ciel)

/!\ Cet article contient de la violence gratuite et du fumage de moquette /!\

1163653636177

Les enfances traumatisées

On a tous plus ou moins un dessin animé qu'on regardait étant jeune et dans lequel on suivait les aventures d'un enfant, de préférence orphelin, qui passait son temps à vivre des trucs horribles. J'ai l'impression que ce genre n'a plus vraiment la cote sur les chaines françaises, il ne me semble pas en avoir croisé depuis longtemps, même si le genre continu d'exister au Japon. Mes (presque) orphelins à moi, c'était Le Petit Lord Fauntleroy et Sophie. Ah, Sophie... De l'adaptation animée française des Malheurs de Sophie de la Comtesse de Ségur, le livre dont rien que le nom donne une bonne idée du contenu. J'ai toujours pensé qu'il y avait quelque chose de malsain à suivre religieusement chaque jour les horreurs que subissait cette pauvre Sophie... A chaque épisode, elle faisait une bêtise souvent assez grave et se faisait durement réprimander par sa belle mère... Le message se devait certainement éducatif.

Quoiqu'il en soit, les enfants dans ce genre de dessins-animés étaient souvent victimes de toutes sortes de punitions assez horribles, genre le fouet, privés de repas, etc... Ils sont donc un peu à part, une catégorie à eux tous seuls, puisqu'ils cumulent théoriquement tout ce qui suit. Heureusement qu'à la fin, ça se terminait toujours bien et qu'ils avaient la bonté d'âme de pardonner à leur bourreau... Je ne suis pas certaine que ça marche comme ça en vrai aussi, mais passons...


La gifle

(Pour rester dans le plaisir sadique, je connais pas mal de gens qui ont vu le film du même nom pour la seule satisfaction de voir Isabelle Adjani s'en prendre une dans la tête XD)

On distinguera la gifle de la baffe (voir plus loin). La gifle part sans prévenir, elle n'est que rarement très violente, mais juste assez pour vous blesser dans votre amour-propre et vous laisser une jolie marque sur la joue. On peut noter plusieurs utilisations distinctes de la gifle, mais elle reste avant tout un avertissement, à savoir que si après vous en être pris une vous continuez d'insister, les représailles risquent d'être pires encore.

Utilisation type de la gifle :

takethat

Action -----> Réaction

Etape 1 : la (future) victime fait preuve d'impertinence et d'insolence

Etape 2 : l'agresseur réagit de façon simple, rapide, efficace

On remarquera que la gifle agit comme le ferait un verre d'eau dans la tête. Typiquement le genre de geste qu'on commet dans un cruel manque de sang froid quand trop c'est trop. De fait la gifle est souvent injustifiée car le problème aurait certainement pu être réglé de façon plus pacifique ou du moins, c'est que diront ses détracteurs. De façon générale, la gifle est bien reçue par le spectateur, car c'est toujours défoulant de voir un personnage qu'on n'aime pas s'en prendre une et même quand on l'apprécie, ça reste comique. Son utilisation peut cependant être à double tranchant, il vaut mieux éviter de la pratiquer en public sous peine de passer pour une ordure. Ce sont généralement les héroïnes de shôjo qui se font gifler lorsqu'elles tentent de défier la pétasse du collège, c'est en effet une des rares formes de violence qui semble "féminine" dans l'esprit de pas mal de gens, certainement parce qu'elle ne demande pas forcément beaucoup de force physique.

Dans un contexte plus tendu, la gifle reste un gage de qualité :

167793

"La prochaine fois, j'irai à coup de gadin. Compris ??"

La baffe

Le cœur même du "débat", la baffe se distingue de la gifle en plusieurs points. Premièrement, elle est plus violente. Un personnage victime d'une baffe mangera certainement le mur dans la foulée ou pourra même être projeté par terre, dans un intense effort pour dramatiser la scène. Enfin, contrairement à la gifle, la baffe est véritablement un châtiment auquel on s'expose plus ou moins en connaissance de cause. A voir Gundam, on se demande si Tomino n'a pas lui même été élevé à coup de baffes. Quand Amuro hurle que "pas même [son] père ne [l'a] frappé", la réponse de Bright est sans appel : "il aurait dû, ça aurait fait de toi un homme". Ca aura au moins le mérite d'être clair... Dans Zeta Gundam, Kamille se fera ainsi mettre à tabac sans raison apparente, juste dans le but qu'il suive par la suite aveuglément tous les ordres qu'on lui donnera. Tu m'étonnes qu'il garde des séquelles !

On notera que certaines mères de famille utilisent aussi abondamment la baffe dans un but purement défoulant éducatif et dans le soucis de construire un avenir sain à leurs enfants. Il n'est pas dit que ça fonctionne.

uuu

Rosa approuve en tout cas.

Le coup de poing

Le stade au-dessus. Le coup de poing est rarement utilisé pour "corriger" quelqu'un qui a commis une faute, mais d'avantage plébiscité lors de combats plus ou moins "chauds". La puissance de frappe est plus élevée et de façon générale, ça vous couche votre homme en moins de deux. Si en plus vous avez une force de frappe importante, les effets peuvent être drôles. Allez savoir pourquoi, le coup de poing est souvent considéré comme étant plus viril que la baffe... Ainsi vous ne verrez jamais des robots de mettre des gifles ou des baffes (ça serait marrant) alors que les coups de poings, ils n'hésitent pas, même si dans le contexte les deux sont assez aberrants.


Le coup de pied

Variante du coup de poing, le coup de pied s'adresse de préférence aux personnes pratiquant un art martial car il est assez difficile à exécuter. Un coup de pied bien placé peut causer des dégâts directs importants à votre adversaire. Utilisé de façon plus technique, il peut juste lui faire perdre l'équilibre, voir servir à le désarmer. Ne jamais sous-estimer la portée d'un coup de pied : il a été prouvé à de nombreuses reprises que son utilisation pouvait rallonger la jambe de plusieurs mètres afin de permettre de toucher l'adversaire. Même armé, vous n'êtes pas à l'abri d'un coup, prudence donc.

This_is_Spinzaku_by_SoraLikesCakes

Forcément...

Le coup de poing viril

Il est réservé aux gens qui veulent obtenir l'effet d'une gifle tout en montrant qu'ils sont des HOMMES VIRILS. Le but n'est donc pas de faire très mal ou de tuer la personne en face mais de lui faire reprendre ses esprits et de lui faire regagner son "esprit de combat". Souvent utilisé dans les animes fonctionnant au  nekketsu ou dans les fictions du même goût, le coup de poing viril se donne entre amis ou frères d'armes. Plus il explose la tête et meilleurs sont les effets. A noter que la victime, même si elle se fait sévèrement déchirer la tronche, n'en voudra jamais à son agresseur frère car le bienfait du coup sera évident tant pour l'un que pour l'autre. C'est fantastique, cette compréhension mutuelle.

0

SERRE LES DENTS !!!

On rejoint par ailleurs le cliché de "la-bagarre-virile-sous-la-pluie-qui-fini-en-réconciliation", usé jusqu'à la moelle sur tous les supports existants.

 

Le Falcon Punch

Je me souviens encore du jour où j'ai découvert dans Super Smash Bros premier du nom que Captain Falcon était un personnage jouable. Mais que faisait donc un pilote de course dans un jeu de baston ? Comment allait-il se battre ?

Et on inventa le Falcon Punch. Dieu sait ce qui a pu se passer dans la tête des concepteurs du jeu le jour où ils ont accouché de cette idée, mais ils étaient certainement loin de se douter qu'ils avaient créé un mythe destiné à être parodié à l'infini. Avec le développement d'internet et la naissance de Youtube, j'ai appris par la suite l'existence d'un anime tiré de F-Zéro, le clip célèbre qui en est tiré nous apprend au passage qu'un Falcon Punch est tellement puissant qu'il peut détruire un pan entier de la galaxie. Il n'a à ce jour pas été démontré que le Falcon Punch était utilisable par quelqu'un d'autre que Captain Falcon.

Les outsiders

Quelques fois, les auteurs sont pris d'un élan d'originalité et inventent des coups tordus, bizarres et souvent involontairement marrants... C'est ainsi que naquirent, entre-autres...

-La chaise : arme de choix utilisée dans Higurashi no naku koro ni. D'abord simplement saisie pour frapper, on découvre qu'elle peut aussi se lancer ('tention au lien spoilant) pour plus d'efficacité et pour jouir d'un effet de surprise non négligeable.

-Le lancer de distributeurs de boissons : récemment vu dans Durarara!!, attention au mal de dos.

-Les livres, parce que ça se lance aussi.

-Le Nice Boat

-Tous les trucs bizarres (spoil) de Code Geass 

-Tous les trucs TROP bizarres de Queen's Blade (non, vous n'aurez pas de lien)

-Le fer à repasser dans Gai-Rei-Zero

Et cætera.

Il est d'ailleurs marrant de constater que quand une scène de violence ordinaire et souvent gratuite débarque là où on ne l'attendait pas, les gens ne parlent plus que de ça... Certains personnages semblent même avoir été conçus pour qu'on les haïsse de sorte que le moment où ils s'en recevront une bonne restera dans les annales.

Et puis il y a ceux qui en aurait mérité 2~3 et qui ne les auront jamais... Dans la réalité comme dans la fiction, la vie est parfois injuste >_<

hitomi

Frappez-moi SVP !

Posté par Katua à 00:26 - Japanime - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Il manque à ce billet une mention de la baffe-anti-caprice du film de Macross. Sûrement la plus belle utilisation (et la plus jouissive, de très loin) de cette forme de violence gratuite.

    Sinon Bright Slap >> All. Parce que avec cette mandale on fait des hommes, des vrais, à partir d'emos.

    Posté par Tetho, 19 mars 10 à 02:22
  • Si tu veux des coups bien GAR, biens virils, avec des VOITURES, des SABRES et même des IMMEUBLES, lis Kongoh Bancho, le n'importe quoi fait GAR.

    Sinon, dans GTO, Onizuka baffe de manière très virile :p

    Posté par Silveda, 19 mars 10 à 13:00
  • Tetho -> ce n'est pas un oubli, c'est une preuve d'ignorance puisque je n'ai pas vu Macross. Mais ce que tu m'en dis me donne un peu plus de motivation pour m'y lancer
    Bright Slap VS Falcon Punch, qui l'emporte ? L'univers est détruit ?

    Silveda -> tout ce qui se rapporte à Onizuka EST viril de toute façon XD Sinon je suis pas du tout scans mais tu me donnes envie là, ça sent le WTF...

    Posté par Katua, 19 mars 10 à 16:24
  • Je le dénonce : Ru****
    Rah, encore un commentaire inutile ...

    Posté par Jevanni, 19 mars 10 à 17:40
  • Apprentissage.

    Anime, ton univers impitoyable !

    Posté par Kaïl, 19 mars 10 à 18:25
  • Aaah, les fameuses baffes de Zeta Gundam x]. Faut pas que je me laisse tenter, ce serait ma perte.

    Très amusant ton billet. J'ai l'impression qu'il en manque pleins (de superbes types de violence gratuite ou non) mais j'imagine que ça peut entrer dans « les outsiders ».

    Posté par Triskel, 20 mars 10 à 05:58
  • Oui, le personnage principal de Kongoh Bancho est une illustration même de cette article.

    Pour complément, il y a aussi la version Nanoha. Cet anime, c'est un immense piège. Il ne faut pas croire qu'il est aussi gentil qu'il en à l'air, mais l'héroïne ferait facilement pleurer trois quart des héros de shonen que je connais. La logique est simple : d'abord on explose tout le monde, ensuite on discute.
    Et pour Nanaoha, il n'y pas d'ennemis, que des alliés et tout le monde à besoin, un jour, de se prendre un bon gros [url=http://www.youtube.com/watch?v=P7ixomSv7eQ ]Cross Shoot[/url] dans les dents. Ne cherche pas, c'est la loli la plus GAR de l'univers. Notez la différence entre l'expression de Caro et d'Erio (le shota et la fille aux cheveux roses) et celle de Fate et Vita. On sent tout de suite celles qui sont déjà passée par là.

    Posté par Rhyvia, 20 mars 10 à 11:51
  • Sympa de "commencer" par un thème original. En espérant que les lecteurs de Sama te motivent pour publier plus d'articles

    Posté par Pazu, 21 mars 10 à 10:04
  • Contrairement à ce que je pensais, ce n'est au final pas la motivation qui me manque mais bien le temps. Arriver à maintenir un rythme de deux articles par mois tenait de l'utopie à la base, je m'étonne moi-même XD Mais bon, c'est clair que ça motive pour continuer dans la lancée tous ces nouveaux lecteurs

    Rhyvia -> j'avais eu des échos sur Nanoha, mais j'ignorai que c'était à ce point ! Enfin, derrière leurs apparences rose bobonbon les magical girls ont tendance à bien se mettre sur la tronche de façon générale ^^

    Posté par Katua, 21 mars 10 à 15:57
  • Autant comme tout un chacun je jouis souvent à ces moments là (ce n'est pas sale), surtout quand celui qui se prend la baffe/high kick/pan-pan cul-cul est un perso qui me saoule (ou en tout cas à ce moment là), autant c'est encore plus fort quand ils gagnent avec les mots.

    Posté par Afloplouf, 21 mars 10 à 19:27
  • Autant comme tout un chacun je jouis souvent à ces moments là (ce n'est pas sale), surtout quand celui qui se prend la baffe/high kick/pan-pan cul-cul est un perso qui me saoule (ou en tout cas à ce moment là), autant c'est encore plus fort quand ils gagnent avec les mots.

    Posté par Afloplouf, 21 mars 10 à 20:19
  • "autant c'est encore plus fort quand ils gagnent avec les mots."

    Ils peuvent faire les deux :

    "Tu es déjà mort mais tu ne le sais pas encore"

    Posté par Silveda, 22 mars 10 à 00:00
  • Ce qui me fait penser que Ken avait très nettement sa place ici o_o J'arrive pas à comprendre comment j'ai pu l'oublier XD

    Posté par Katua, 22 mars 10 à 00:03
  • Hai, hai, Loli desu xD Vu que tu m'as gentiment filé l'adresse, je commence à visister et je dois admettre que j'ai bien rit xD
    mais bon tu avais déjà acheté ma personne en insérant Spinzaku ENCORE QUE...ce qui m'a frappée c'est...

    TU VEUX TAPER HITOMI TOT

    Hitomi elle est trop bien, on ne frappe pas Hitomi, cela ne se fait pas >_< En plus la fin d'Escaflowne est ultra stylée, et Hitomi a trop géré T__T

    BTW, c'est de quel anime l'image que tu utilises pour la gifle ? ca me dit un truc (et OMG citer Le petit Lord et Les malheurs de Sophie ça mérite une standing ovation. mais vive les minikeums quoi XD)

    Plus 1 pour Kamina aussi; Mais bon, faut pas lui en vouloir, Kamina c'est le plus Gar des Gar après Archer (et le personnage principal du filma "Taken" aussi )

    Posté par Lolipopo, 27 avr. 10 à 10:55
  • J'ai eu un peu de respect pour Hitomi sur la fin, mais sinon pendant tout l'anime c'est quand même "je ne sers à rien et je fous la merde en tentant des trucs" puis "je peux enfin servir à quelque chose mais d'un coup je veux plus" >_<
    Pour ma défense, j'ai eu envie de tabasser tous les personnages de cet anime, sauf les méchants \o/

    Pour les images de la gifle, la première vient de Princess Tutu et la seconde de Legend of the galactic heroes
    Et Les malheurs de Sophie repassent à la télé en ce moment \o/

    Posté par Katua, 27 avr. 10 à 13:04
  • J'arrive un peu tard mais merci beaucoup pour cet article, j'ai bien ri . Cependant plusieurs questions me taraudent après tout ça : vu que Captain Falcon est en mesure de détruire la galaxie quand il fait un Falcon Punch, comment fait-il pour survivre ensuite ? A-t-il seulement droit à une seule tentative (un peu comme une abeille qui ne peut piquer qu'une seule fois avant de mourir) ? Peut-on assimiler ça à un suicide héroïque ? Toutes ces questions existentielles et stupides trouveront-elles une réponse ? xD.

    Posté par Jack, 11 mai 10 à 16:39
  • Je n'ai malheureusement (ou peut être heureusement, ça dépend du point de vue) pas regardé cette magnifique chose que semble être l'anime de F-Zéro, mais cette séquence mythique arrivant au dernier épisode, j'imagine qu'il meurt dans le procédé, comme un vrai héros.
    Vu le public visé, je doute cependant que ça tue tous les personnages avec (ce qui serait logique) ce qui voudrait dire que dans sa surpuissance le Falcon Punch trie les gentils des méchants et n'élimine que certains. Tout en tuant son utilisateur. C'est vachement technique en fait XD

    Posté par Katua, 11 mai 10 à 16:51
  • Merci pour tes explications qui m'ont aidé à y voir plus clair dans cette problématique incroyable xD. Grâce à toi mon cerveau va enfin pouvoir trouver le repos, et je vais pouvoir aller me coucher la conscience tranquille (même si je suis un peu triste car Captain Flacon meurt en faisant sa technique ) :p.

    Posté par Jack, 12 mai 10 à 00:34

Poster un commentaire