Junk Garage

Dépotoir d'une otaku à temps partiel

14 mars 11

Mars 2011 (manga et promo honteuse inside)

Pour changer, je vais parler manga.

ಠ_ಠ


Je ne sais pas vous, mais moi quand j'ai commencé à acheter des mangas, j'étais au collège et alors bercée par de belles illusions. La principale était, qu'à l'époque, je croyais encore que la résolution "je ne commence une nouvelle série qu'une fois que j'ai terminé les autres que je lis" était tenable. C'était d'autant plus naïf de ma part que mes premières séries furent Yu Gi Oh! et 3x3 Eyes qui tournent respectivement à 38 et 40 volumes au compteur (et que je n'ai d'ailleurs jamais finies)
Évidemment, plus je me penchais sur le support et plus j'étais tentée de commencer autre chose, ce qui nous amène à la situation actuelle où je cumule "tellement" de séries en cours que mon porte-monnaie ne suit plus. Je ne suis pas du genre à hurler au loup quand on aborde le sujet de la mondialisation, du capitalisme, tout ça, mais faut bien avouer qu'en tant que brave mouton faible personne j'en suis une victime consentante : il m'a toujours été difficile de résister à mes pulsions d'achetrice compulsive. Je le suis certainement moins que tous ces gens que je vois débarquer avec des dizaines et dizaines de volumes aux caisses des librairies, mais chacun agit à son échelle, hein.

taka_page_56


Les gens qui me connaissent savent que je hais le scan du plus profond de mon être et que je le fuis comme la peste. Je ne fais que très peu d'exceptions puisque j'aime le toucher du papier, l'odeur de l'encre, les volumes qui s'entassent et prennent trop de place. Et bien sûr, mes yeux apprécient de ne pas se saigner sur des gros pixels. Alors quand une série qui m'intéresse fait pas mal parler d'elle sur internet, je pose une option "toi je t'achète quand tu sors en France !" parce qu'elle me semble être d'assez bonne qualité pour que je puisse l'acheter les yeux fermés.
Le problème c'est que, comme vous avez pu le constater, on assiste depuis quelques années à une véritable saturation du marché, avec plein de nouveaux titres qui sont acquis chaque mois et des plannings infernaux. Si Delcourt s'est engagé à ralentir la cadence, rien n'indique que ses concurrents suivent, pour le moment. Vous me direz, dans la liste des nouveaux titres, on compte bon nombre de daubes insignifiantes. Oui, mais aussi ces mangas que je tagais en "toi je t'achète quand tu sors en France !" (Deadman Wonderland ou Mirai Nikki, pour citer des noms) que je n'achète donc finalement pas, parce que bon, suivre 10 séries en même temps (plus les déjà terminées...) c'est juste impossible pour moi.

taka_page_59


Mais vous savez quoi, malgré tout je trouve que cette acquisition en masse de nouvelles licences a du bon. Parce qu'au milieu des titres daubés et des titres de qualité, il y a surtout des titres dont je n'aurai jamais espéré voir la couleur un jour et surtout pas en Français ! Le genre de manga dont tout le monde se fout, que même les scantraders boudent (c'est apparemment devenu la norme chez eux ces derniers temps d'ignorer les trucs inconnus) Et ça quoiqu'on en dise, ça fait vachement plaisir. Je me demande si les éditeurs les acquièrent en connaissance de cause (c'est bien le cas pour Moolight Act à en juger ce que dit Kaze) ou bien si pour eux ils font juste partie du package d'acquisitions mensuelles au même titre qu'un énième shônen merdique ou shôjo rose bonbon, toujours est-il que ces dernières années je me sens bénie par les éditeurs. C'est quand même assez ironique de devoir compter sur une sortie officielle pour contrer le manque de scantrad, c'est pas le contraire d'habitude ?

Vous vous direz : mais où elle veut en venir à la fin ?
C'est là que j'entre en mode fangirl.
Ce mois-ci sort un manga dont je ne pouvais espérer toucher le papier que dans mes rêves il y a encore quelques mois : Amatsuki.

Si ce nom vous interpelle, il y a trois solutions possibles :

  1. Vous étiez dans les parages quand mon taux de fangirlisme à son égard a explosé (auquel-cas vous êtes à l'instant présent en train de courir loin, très loin)
  2. Vous connaissez Pataphyx, fangirl de ce manga devant l'éternel.
  3. Ca vous évoque vaguement un anime produit il y a quelques années.

amacouv
(j'aime bien l'adaptation de la typo, au passage)


Amatsuki a en effet été porté en anime en 2008 ; anime qui réussissait à être fidèle au support d'origine tout en le dénaturant complètement. Il a au moins eu le mérite de me faire me lancer dans le manga, et peut-être était-ce là son objectif premier. Je crois que malheureusement peu de gens ont suivi le même chemin et c'est bien dommage parce que Amatsuki est un bon manga. Je voulais vous faire un billet dessus à l'époque où j'ai lu les premiers volumes, le brouillon traîne encore quelque part sur mon PC d'ailleurs, mais ma politique de ne parler que de ce que j'ai fini me restreignait. La-dite politique existe précisément pour ce genre de mangas, qu'il est difficile de juger juste sur le début, ou même la moitié, voir les 3/4. Mais l'occasion est juste trop bonne d'en toucher un mot et puis ça ne fait pas de mal un peu de pub :o

taka_page_5


Là gentil lecteur, c'est le moment où tu te demandes en quoi ce manga est différent des "shônen merdiques acquis à la pelle" dont je parlais plus haut et en quoi son arrivée en France tient du miracle...
Simple. Déjà, Amatsuki n'est pas un shônen (même si Kaze veut faire croire le contraire) Je me fiche complètement des classifications, il n'y a pour moi rien de plus débile. Mais dans ce cas précis elles ont le méritent de ne pas faire passer l'oeuvre pour ce qu'elle n'est pas. En l'occurence, quelqu'un qui attendrait un rythme soutenu et de l'action dans Amatsuki serait très, très déçu, compte tenu de la nature du titre pour le moins contemplative et introspective. Comptez 7 volumes juste pour l'arc d'introduction !

Ne pas se laisser désabuser par le pitch de départ ("un jeune lycéen se trouve plongé dans un autre monde" /originalité), ce manga est un peu le fils bâtard entre une histoire fantastico-folklorique dans la veine d'un Ôkami et un tripe SF à la Matrix (on a les références qu'on a) Curieux mélange qui marche bizarrement bien grâce à une intrigue qui laisse l'impression première d'être épaisse comme du papier cul et qui se révèle être finalement un espèce de casse-tête dont le concept devient par moment assez énorme. Si vous je dis qu'en plus c'est composé à 80% de dialogues et de réflexions sur le "moi" et la perception de la réalité, je pense que vous comprendrez que non, son acquisition n'était pas franchement gagnée.

taka_page_577

Cette annonce, ça avait un peu été Noël avant l'heure pour moi et je ne peux qu'être impatiente de pouvoir enfin le tenir entre mes mains et surtout de voir la tronche qu'aura la traduction. La lenteur des releases que ça soit pour l'anime ou le manga était en effet en partie dûe à la grosse masse de dialogues, mais apparemment aussi au niveau de langue assez complexe utilisé par l'auteur.
Ce n'est certainement pas un titre qui plaira à tout le monde à cause de sa grande lenteur, mais qui vaut le coup d'oeil pour les passionnés de folklore japonais et pour ceux qui aiment se prendre la tête sur leurs lectures. Ah oui, et les dessins sont très fins et beaux.
Manquerait plus que l'artbook suive la même voie et je serai la plus heureuse des fangirls :3 En attendant, laissez-lui sa chance avant de le reposer en grognant et en vous disant que ce n'est que le 20ème shônen stupide du genre à sortir chez nous.

amatsuki_v05_c29_p163

Posté par Katua à 12:25 - Mangas - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Je connais l'anime grâce à Pataphyx, et j'avais bien aimé. Une histoire intéressante et des personnages vraiment sympathiques, surtout Bonten XD.

    La classification me gène un peu car, comme tu le dis, les gens vont s'attendre à quelque chose avec beaucoup d'action et ils vont vite s'ennuyer ou vont crier "tromperie sur la marchandise".

    J'aurais bien voulu lire le manga mais comme il n'y avait que des scans anglais et comme je suis une quiche, j'attendais une version française. Et quand j'ai vu l'annonce de Kaze manga (un éditeur que j'aime bien car il propose de bonne série en ce moment) j'étais très contente. J'ai vraiment hâte de le lire surtout que Pataphyx n'arrêtait pas d'en parler tout le temps, ça attisait ma curiosité XD
    Plus que 10 jours à attendre et il sera en ma possession. Même s'il faudra du temps avant de rattraper l'édition japonaise et la partie inédite du manga.

    J'espère juste que kaze fera une bonne adaptation et une bonne édition du manga. Sinon tu sais à combien il sera ? Car sur le site le volume 1 est à 7,50 alors que le second et à 6,95, j'aimerais savoir quel est le bon prix ? Mais de toute façon ça ne va pas m'empêcher de l'acheter XD

    Je viens de voir sur leur site qu'il y avait une preview, comme je ne sais pas si tu es au courant, je te mets le lien ici : http://preview.kaze-manga.fr/flash/omv/index.php?x=amatsuki/amatsuki1

    Désolé pour le gros pavé XD et même si je ne poste pas souvent, j'aime bien lire tes articles.

    Posté par Angelkappa, 14 mars 11 à 15:44
  • Merci :3 S'pas grave pour le pavé. C'est pas moi qui vais m'en plaindre XD

    Je n'avais pas vu la preview, merci pour le lien. J'aime aussi bien Kaze en tant qu'éditeur de manga (moins vrai pour les animes) leur travail est très propre et ils ont des séries que j'apprécie. C'est en effet curieux pour le prix, surtout qu'il y a bien une distinction de faite entre le prix du volume et le prix de la série... Enfin à priori c'est le même forma que les Nabari, donc 7.50 doit être le bon...

    Bonten :3

    Posté par Katua, 14 mars 11 à 16:25
  • Je suis tellement d'accord avec toi pour la supériorité du papier sur le scantrad !
    Même si à l'heure actuelle, il reste encore un certain nombre de mangas que je lis sur ordi parce que même en sacrifiant des boucs, je doute qu'ils arrivent un jour en France. (Glass no Kamen. D8 Yokohama Kadaishi Kikou. D8 )
    Mais je n'aime pas du tout, c'est pas beau.
    Les bouquins ça sent bon, ça tient bien en main et c'est tout doux. =3

    Par contre je te fais quand même très confiance pour tes goûts, mais Amatsuki l'anime m'avait un peu... endormie. Je n'avais pas vraiment accroché en fait, et je ne l'ai jamais fini d'ailleurs. (Du coup j'aurai peut être dû persévérer, je n'avais même pas trouvé ça mauvais, juste... mou.)

    Le manga a l'air quand même plutôt sympa, mais à cause de ça j'hésite à m'y lancer; les rythmes lents ne me gênent pas du tout d'habitude, du coup est ce que la version papier est vraiment différente de l'animée ?

    Posté par Paulinunka, 14 mars 11 à 20:08
  • Du point de vue du rythme, c'est tout aussi lent, mais la construction est sensiblement différente. Disons pour faire simple et sans trop spoiler que l'anime s'est uniquement focalisé sur l'intrigue DANS l'Amatsuki, là où le manga fonctionne en parallèle sur autre chose.
    Sur tout ce qui est adapté, l'anime est très fidèle, mais du fait d'avoir supprimé ce format "double focus", il a perdu tout ce qui fait le charme du manga et par la même tout chance d'avoir une fin potable (il s'arrête à la fin de l'intro haha)

    Donc non, je ne dirai pas que le manga est forcément plus rythmé. Il est plus approfondit, mais ça reste mou du genoux XD Après ça dépend de jusqu'où t'as été dans l'anime aussi, puisque l'intrigue et une partie des enjeux n'apparaissent vraiment qu'avec l'apparition de Bonten (épisode 4 si mes souvenirs sont bons et fin du volume 1)

    Posté par Katua, 14 mars 11 à 20:41
  • Attends, je débarque !

    Attends, attends, attends, attends, attends...
    Faisons le point deux petites minutes s'il te plait, alors il est vrai que durant ces dernières semaines, je n'ai pas été spécialement concentrée sur ce qu'il s'est passé autour de moi et notamment avec le topic nouveauté sur un forum que je ne citerais pas...

    Donc là, tu viens d'annoncer qu'Amatsuki arrive à la fin du mois dans nos librairies ? Qu'on va avoir ce manga entre nos petites mains ? Qu'on va effleurer délicatement les pages en revenant plusieurs fois sur certains passages à volonter, tout en étant bien allongé dans un lit bien chaud avec une petite lumière d'ambiance ?

    Étant également une grosse fangirl, pas besoin de d'écrire dans quel état je suis actuellement, on se comprend... J'adore ma détente quand même, ça fait peur...

    Comme toi, je ne suis pas fan des scans mais j'avais quand même fait l'effort pour Amats mais j'avais très vite arrêté quand on s'est au dessus de mes moyens, je n'arrive pas à tenir sur du long terme et je ne pensais pas que ce type de manga arriverait un jour en France.

    Happy .

    Posté par Yagami, 19 mars 11 à 23:47
  • C'est pas faute d'avoir étalé mon fangirlisme et même fait remonter le topic exprès, pourtant XD

    Maintenant, tu peux crier, sauter au plafond, tout ça... :3

    Posté par Katua, 20 mars 11 à 00:18
  • Pourquoi tant de haine envers les "shonen" ? =<

    J'ai du mal à accrocher à cette tendance à tirer un peu vite sur le "shonen merdique", pour encenser je ne sais quelle autre série (le grand lulz survient quand la dite série est D.Gray-man ou Reborn).
    Amatsuki, si je me plante pas, c'est bien shonen mensuel. Ce qu'il faut retenir dans cette catégorisation, c'est pas le cliché qu'on met sur le dos du shonen les trois quart du temps (le terme couvre quand même des horizons assez larges) mais la manière dont s'est pré-publié. Au hasard, le rythme que tu décris peut très bien s'appliquer à un Sengoku Youkou ou un Yozakura Quartet. C'est un construction qui fait ses preuves dans une série mensuelles, là où 666 Satan se plante justement parce qu'il va beaucoup trop vite. C'est une question de longueurs de chapitres qui induit un découpage différent. Death Note, en version papier, j'ai tenu cinq minutes tellement je me faisais chier : ils parlent trop, il ne se passe RIEN. Autant sur des chapitres de 20-30 pages, on peut diluer, mais entre 10 et 15 pages, c'est l'enfer.

    Et toutes ces adaptation de light novel à intrigue jetable dont JC.Staff s'est fait maitre, ça m'a de plus en plus convaincu que le shonen, ça butte. De la part d'un type qui n'a jamais réussis à décrocher de La Loi d'Ueki, Fairy Tail, Hayate X Blade ou Medaka Box. Je trouve qu'ils ont un côté smple et sincère qui fait leur charme et même devant les plots twist les plus bidons, on pardonne parce que c'est juste tellement dans le ton de la chose que ça en devient génial, cheap à mort, mais génial.

    Après, je sais que ça la fout mal alors que je suis le premier à troller Bleach et Reborn dès que j'en ai l'occasion, mais bon, chacun ses faiblesses. x]

    Posté par Rhyvia, 20 mars 11 à 22:39
  • Tu m'as mal comprise, j'ai rien contre les shônen, je lis pratiquement que ça XD Je bugue sur les mangas merdiques en général et ça il en sort par pelletés malheureusement D: Mon point en l'occurrence était que le synopsis de Amatsuki fait très énième shônen sans âme alors que ce n'est point le cas et qu'il ne vise absolument pas le même genre de public que les-dits shônen. C'est plus clair comme ça ? :p

    Pour sa classification, c'est assez épineux. Pour te donner une idée (mais je ne sais pas si ça t'avancera) c'est publié en mensuel dans le même magazine que Loveless, qui lui est taxé de Boy's Love en France sans trop de raisons non plus D:
    Les deux en tout cas visent clairement un public féminin, autour de la vingtaine, mais clairement pas les pré-ados.
    D'un côté je comprends que Kaze le sorte sous cette inscription pour des tas de raisons mercantiles, d'un autre il y en a qui se sentiront trompés sur la marchandise et d'autres qui passeront à côté pour les mêmes raisons. D'où la précision.

    Posté par Katua, 20 mars 11 à 23:05
  • Oui, je m'en doutais un peu, mais c'est pas comme s'il fallait une bonne raison pour râler, de toute façon.

    Je devrais peut-être plutôt essayer de faire un article dessus (surtout qu'il fallait que j'en fasse un avant fin mars...).

    Posté par Rhyvia, 20 mars 11 à 23:41
  • Faible personne mwahaha :p
    Ne plus acheter de nouvelles séries ne peut que provoquer des frustrations. Alors au lieu péter un câble chez soi à maudire l'humanité il faut savoir se lâcher et se faire des orgies FNAC en dépassant ses sousous pour de la niaiserie japonaise.

    Faut juste ne pas être en manque trop souvent :p

    Posté par Dareen, 26 mars 11 à 18:32
  • Mais je dépense DEJA plein (trop) de sousous dans les japoniaiseries D:
    En plus j'ai plus de place D:

    Posté par Katua, 26 mars 11 à 18:43
  • 4) Vous avez vu et apprécié l'anime.

    Ben ouais...

    Posté par Aer, 20 mai 11 à 02:54
  • On est au moins deux alors :p

    Posté par Katua, 20 mai 11 à 18:54
  • Haha, tant mieux ^^. Ceci dit, je ne savais pas qu'il y avait un manga a la base, et ayant trouvé la fin ouverte un peu trop...ouverte justement, je jetterais un coup d'oeil curieux !

    Posté par Aer, 20 mai 11 à 20:57
  • L'anime s'arrête pile au moment où ça devient violemment bon, en fait. Donc oui, si tu l'as aimé, lire le manga semble être une bien bonne idée ^^

    Posté par Katua, 20 mai 11 à 22:21

Poster un commentaire