Junk Garage

Dépotoir d'une otaku à temps partiel

02 juin 11

Mon dentiste est un type formidable

Une MAJ, une MAJ, oui, mais de racontage de vie.
Désolée.

548630-hamtaro_large


Bon en fait, j'ai pas mal de sujets à aborder là, en vrac, j'ai juste envie d'écrire rapidement plutôt que de faire des méga-pavés pour chaque point. Le pire c'est que j'ai un gros billet en cours que j'aurai pu publier depuis une semaine si je n'avais pas horriblement la FLEMME. Je suis en vacances depuis la mi-mai, inutile donc de préciser que le manque d'activité ici n'est synonyme que d'une chose : je glande.
Plus précisément, j'alterne entre "glande otaque" et "glande sociable". Pardonnez-moi, mais il fait 28° et grand soleil depuis deux semaines, ça n'incite pas à l'activité...

Je voulais cette année me rendre à l'Epitanime, à vrai dire j'avais même commencé à m'organiser sérieusement et à économiser depuis Noël dernier.
Malheureusement, pendant que d'autres s'époumonaient sur des chansons viriles, le destin a voulu que je subisse une transformation expresse en Hamtaro sous l'action de la roulette et la grosse pince de mon stomatologue.
Soit-dit en passant, je garderai certainement un bien pire souvenir du chirurgien que de l'opération en elle-même. Je crois que de tous les dentistes que j'ai pu avoir, seul un s'est avéré être aimable et à l'écoute. Monsieur le chirurgien chargé de me retirer mes dents de sagesse atterri malheureusement dans la seconde catégorie, celle de ceux qui vous prennent pour une chochotte ("mais non, vous ne pouvez pas avoir mal, j'ai anesthésié !" ouais je simule pour le fun §§) et qui ont un soucis du travail bien fait proche du néant. J'ai même dû y retourner plus d'une semaine plus tard, monsieur ayant "juste" oublié un bout de dent dans ma gencive. "Il serait tombé en se nécrosant" parait-il... Bon appétit.
Mais bon, malgré tout je dois quand même dire que j'ai limite été "déçue" par le niveau de douleur, qu'on m'avait décrit comme terrible. Je ne vais pas dire que ça faisait du bien, car un mal de dent est toujours quelque chose de fort horrible, mais je me souviens avoir plus souffert pour mes pré-molaires. Le vrai truc chiant, c'est de manger mou pendant une semaine alors que le temps est propice aux barbecues et donc à la bidoche >_<

Pour en revenir à l'Epitanime, beaucoup de choses ont fait que je voulais y aller cette année en particulier. D'une part pour concrétiser pas mal de rencontres IRL prévues depuis déjà trop longtemps, pour faire l'idiote, mais aussi pour la cérémonie de remise des prix des Sama Awards, auxquels je participais.
L'occasion pour moi d'y revenir un peu.
Je ne participe jamais à ce genre de concours dans l'optique de gagner, parce que je sais bien qu'il y a toujours plus talentueux et expérimenté que moi et aussi parce que l'esprit de compétition et de SERIOUS BUSINESS m'échappe un peu sur internet. Les Sama Awards étaient plus une occasion pour moi de participer à une initiative sympathique dans la joie et la bonne humeur.
Ca m'a aussi donné une excuse pour revoir et écrire sur Simoun, chose prévue depuis l'ouverture de ce blog et bien avant même. J'avais gardé à l'esprit que si je parvenais à écrire quelque chose de mieux après la publication du-dit article, je le soumettrais au jury à sa place, mais ça ne s'est pas fait finalement.
J'ai me semble-t-il déjà expliqué que j'étais incapable de juger de ce que je faisais : quand vous passez des heures à relire des pages et des pages dans l'espoir (vain) de ne laisser passer aucune faute, vous finissez obligatoirement par vous dégoûter de ce que vous écrivez. Je constate en revanche que les articles que j'apprécie sont parfois différents de ceux qui plaisent à mes lecteurs, de ce qu'on me laisse comprendre du moins. Du coup ça me fait énormément plaisir de voir que cet article que j'avais écrit sur Simoun a plu au jury, malgré le faible nombre de retours que j'avais eu dessus.
Cette place que j'ai décrochée, si elle n'est pas la meilleure, me motive à continuer d'écrire. Merci.
C'est un article de qualité sur un anime de qualité qui l'emporte, donc c'est cool.
Si Sama Awards 2012 il y a, j'en serai aussi sans faute :)


Pour continuer dans la japanime, comme je disais plus haut, je profite de ces semaines pour aller au bout de pas mal de séries que j'avais mises de côté, que je suivais avec la lenteur d'un escargot ou bien tout simplement que je voulais revoir.
Dans ce cadre, devrait arriver sous peu un pavé sur Saiunkoku Monogatari, que j'ai bien entamé et qui fait déjà très peur niveau longueur, mais que voulez-vous il y a des choses à dire !
J'ai enfin attaqué l'ultime saison de Aria que j'ai acheté il y a déjà plus d'un an : je n'avais à l'époque même pas commencé la première saison en raison de la politique débile de Kaze... Que dire de plus, si ce n'est que cet ending, j'en rêve la nuit.
J'ai redonné sa chance à Kurau Phantom Memory, un anime de SF assez inconnu que j'avais lâché il y a quelques années... Malheureusement à juste titre, car ça ne casse pas trois pattes à un canard. Selon ce que la suite me réserve, un article sera écrit ou non.
Côté revisionnages, je me refais en parallèle Wolf's Rain et Terra e. C'est toujours flippant de revenir sur des séries qu'on a adorées. Si on prend l'exemple d'un anime comme Ailes Grises, je peux dire sans mal que plus je le revois, et plus je l'aime. J'ai eu une appréhension la première fois, mais maintenant écouter une simple piste de l'OST me donne furieusement envie de mettre mes DVDs dans le lecteur et de profiter du spectacle en mangeant des gâteaux et en pleurant.
Terra e, dieu merci, passe aussi très bien la deuxième fois. Mieux que la première, peut être même. Il faut dire que je l'ai vu à une époque où j'avais l'habitude de rusher terriblement mes séries, chose dont je suis aujourd'hui incapable... Et quoiqu'on en dise, le rushage est une mauvaise chose pour les séries qui ont quelque chose à dire.
Pour Wolf's Rain... Ca donnerait presque raison aux gens qui disent qu'il ne faut pas mater deux fois la même chose. J'ai l'impression que je suis en train de fouler du pied tous les bons souvenirs que j'avais de cette série, le visionnage en devient même un poil maso... Reste la musique plus divine que dans mes souvenirs, même si je ne peux m'empêcher d'avoir à l'esprit une certaine vérité qui fait mal en l'écoutant. En tout cas, en voilà une série sur laquelle je suis tentée d'essayer d'analyser des choses ! Beaucoup de recherches seront certainement nécessaires, cependant, donc je ne sais pas si ça se concrétisera un jour... D'autant plus que je n'y connais rien en loups ou en légendes indiennes u_u

Côté mangasseries, par un étrange concours de circonstances, pas mal de séries que je lis se finissent cet été, ce qui est une bonne chose étant donné que je commençais à avoir un rythme d'achat un peu trop tendu vis-à-vis de mon budget. Par contre c'est bizarrement pratiquement que des mangas sur lesquels j'ai déjà écrit... Reste cet article hypothétique sur Karakuri Circus qui attend gentiment que les derniers volumes -parus en France, hein- entrent en ma possession. Il parait que ça se fera dans les semaines à venir si tout va bien... Sinon j'ai bien peur qu'il rejoigne la longue liste des trucs que je devais écrire mais qui n'ont jamais vu le jour, avec celui sur Utena et un autre plus généraliste que je n'arrive tout simplement pas à écrire depuis des semaines...

D'autres choses plus importantes risquent d'arriver à ce blog et à moi-même dans les mois à venir, mais je vous tiendrai au courant le moment venu.
En attendant, je vais finir d'écrire ce pavé sur Saiunkoku Monogatari et attendre anxieusement mes résultats de fin d'année.
Ironiquement, la date des délibérations coïncide avec celle du début des épreuves du bac... C'est réconfortant de se dire que je serai libérée au moment où la torture commencera pour d'autres :D

Posté par Katua à 01:00 - Humeurs - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    Je te rassure, wolf's rain parle plus du Japon que des indiens et des loups.
    A l'époque, j'y avais également vu un parallèle biblique vu que Rakuen =/ Tengoku le paradis celeste.
    C'est une mise en garde contre je sais plus quoi, un truc ultra écolo certainement.
    faudrait aussi que je rematte Wolf's Rain (2004 c'est loin).

    Posté par Rukawa, 05 juin 11 à 03:11
  • Le côté biblique est assez évident en effet, avec Darcia et sa copine qui se font chasser du paradis façon Adam et Eve.
    Je crois d'ailleurs que c'est le seul truc que j'ai capté avec l'aspect écolo XD

    Posté par Katua, 05 juin 11 à 11:32

Poster un commentaire